Les Ptits Felins d'Ana

Catégories
Astuces félines

Comprendre le Langage d’Amour Félin : Décrypter les Signes d’Affection de Votre Chat

Les chats, ces créatures énigmatiques, ont des moyens bien à eux pour exprimer leur amour envers leurs propriétaires. Comprendre ces signaux subtils peut renforcer votre relation avec votre compagnon félin. Voici une exploration plus détaillée des différents moyens par lesquels les chats montrent leur affection :

1. Les Marques d’Affection Corporelles :

Les chats utilisent souvent leur corps pour démontrer leur attachement. Les frottements contre vos jambes, avec leur tête, leurs flancs ou leur queue, sont des signes classiques d’affection féline. Ces gestes sont en réalité une forme de marquage territorial où le chat vous « réclame » comme faisant partie de son domaine. De même, lorsque votre chat vous présente son dos ou son ventre, cela signifie qu’il se sent en sécurité et à l’aise à vos côtés.

2. Les Signaux Vocaux :

Le langage vocal des chats est varié et peut exprimer une gamme d’émotions, y compris l’amour. Le ronronnement est souvent considéré comme le signe ultime de bonheur chez les chats, mais il peut également être utilisé comme une forme de communication affective. Les miaulements doux, les gazouillis et les petits bruits sont d’autres moyens par lesquels les chats cherchent à attirer votre attention ou à exprimer leur affection.

3. Les Comportements Spécifiques :

Les chats ont souvent des comportements particuliers lorsqu’ils expriment leur amour. Certains chats apportent des « cadeaux » à leurs propriétaires sous forme de proies capturées, comme des souris ou des insectes. Bien que cela puisse sembler étrange pour les humains, c’est en fait un comportement instinctif qui montre à quel point votre chat se soucie de vous et cherche à vous nourrir.

En comprenant ces signes d’affection féline, vous pouvez développer une relation plus étroite et plus enrichissante avec votre chat. La clé réside dans l’observation attentive et dans la reconnaissance des petites subtilités qui témoignent de l’amour inconditionnel que votre compagnon félin a pour vous.

Catégories
Astuces félines

Adoptez un Chat Âgé

L’Amour Sans Âge : Pourquoi Adopter un Chat Âgé est une Décision Sage ?

Les chatons mignons peuvent être irrésistibles, mais lorsqu’il s’agit d’ajouter un nouveau membre félin à la famille, il est important de considérer toutes les options. L’adoption d’un chat âgé, souvent négligée au profit des boules de poils juvéniles, présente de nombreux avantages. Découvrons pourquoi choisir la sagesse de l’âge peut être la décision la plus gratifiante.

  • Personnalité Établie et Prévisible

Contrairement aux chatons dont la personnalité est en cours de développement, les chats âgés ont généralement une personnalité bien établie. Cela signifie que les adoptants peuvent choisir un compagnon dont le tempérament correspond mieux à leur style de vie. Que vous préfériez un chat calme et câlin ou un félin joueur et énergique, un chat plus âgé vous offre une visibilité sur sa personnalité réelle.

  • Moins de Surprises Comportementales

Les chatons peuvent être imprévisibles, avec des comportements parfois turbulents et des périodes d’hyperactivité. En adoptant un chat âgé, vous évitez souvent les caprices typiques de la jeunesse féline. Les chats plus âgés sont généralement mieux éduqués, habitués à la litière et moins susceptibles de grignoter les meubles.

  • Gratification Instantanée de l’Adoption

Alors que les chatons nécessitent un investissement important en termes de temps et d’énergie pour les éduquer et les socialiser, les chats âgés sont souvent déjà bien éduqués et prêts à se lier avec leurs nouveaux propriétaires. L’adoption d’un chat plus âgé offre une gratification instantanée, avec moins de défis liés à la phase de développement juvénile.

  • Un Acte de Bienveillance envers les Chats Âgés

Malheureusement, les chats plus âgés ont tendance à être sous-représentés dans les refuges par rapport aux chatons. En choisissant d’adopter un chat âgé, vous offrez une seconde chance à un compagnon souvent négligé. C’est un acte de bienveillance qui peut apporter une immense joie à la vie d’un chat qui a peut-être perdu son foyer pour des raisons indépendantes de sa personnalité ou de son comportement.

  • Moins de Dégâts et d’Énergie à Gérer

Les chatons sont connus pour leur énergie débordante et leur propension à transformer chaque coin de la maison en terrain de jeu. Les chats plus âgés ont généralement une énergie plus modérée, ce qui signifie moins de dégâts potentiels dans la maison. Cela convient particulièrement aux propriétaires qui préfèrent une atmosphère domestique plus calme.

Catégories
Astuces félines

Mon chat a les symptômes du coryza

Mon chat a les symptomes du coryza

Que faire quand mon chat a les symptômes du coryza ? Référez-vous aux conseils que nous vous donnons, selon les symptômes contractés par votre chat.

1. Les yeux qui coulent, que faire ?

Si votre chat a des croûtes dans ses yeux, qu’ils sont rouges, gonflés ou bien que ses paupières sont collées :

Effectuez un premier nettoyage avec du sérum physiologique. Mettez quelques gouttes dans l’œil, puis sur une compresse. Retirez les sécrétions, croûtes avec la compresse.

Ensuite imbiber une compresse d’eau de bleuet ou de camomille et laisser reposer 10 minutes sur chaque œil. Vous pouvez faire cela 2 à 3 fois par jour.

Attention : N’utilisez jamais deux fois la même compresse et toujours une différente pour chaque œil. Ne mettez surtout aucun collyre que ce soit en médecine humaine ou vétérinaire ! Utilisez de préférence des eaux florales bio. 

2. Le nez qui coule, que faire ?

Si les voies respiratoires sont prises, vous pouvez « moucher » votre chat et effectuer des inhalations. Pour le moucher, il faut juste mettre quelques gouttes de sérum physiologique dans chaque narine et laisser le chat éternuer pour évacuer le trop-plein. Ensuite, si vous êtes à l’aise avec la naturopathic, vous pouvez effectuer un mélange à base d’eau chaude et huiles essentielles. Vous pouvez y mettre : 

  • 1 goutte d’eucalyptus radié ou de niaouli (anti-infectieux)
  • 1 goutte de ravintsara ou de saro ou de tea tree (immostimulant, antiviral et antibactérien) 
  • 1 goutte de myrte verte à cinéole (décongestionnante) 

Si vous n’êtes pas à l’aise, il existe des produits vétérinaires tout prêt tel que le Respicat à base myrte, pin maritime (antiseptique respiratoire), melaleuca (tea tree) et bigaradier ( anti-inflammatoire).
Les inhalations durent environ 10 à 20 minutes et sont à faire 1 à 2 fois par jour. 

Attention : Je vous conseille d’utiliser des huiles essentielles bio. Si votre chat y est sensible (irritations), n’insistez pas et parlez en à votre vétérinaire. 

Catégories
Astuces félines

Le typhus, c’est quoi ?

Le typhus, c'est quoi ?

1. Concrètement, c'est quoi ?

Il s’agit du virus de la panleucopénie féline plus communément appelé typhus.C’est une maladie hautement infectieuse et mortelle pour une bonne partie des cas. Rares sont les chances de survie, surtout des jeunes chats. Le virus détruit les globules blancs qui permettent la lutte contre les infections.

2. Les symptômes sont ...

  • La fièvre
  • Un abattement
  • Des vomissements
  • Des diarrhées souvent hémorragiques (avec du sang)
  • Des douleurs 
  • Une forte déshydratation 

3. Comment combattre le virus ?

Pour combattre la maladie, une hospitalisation avec une mise sous perfusion et un traitement adapté aux divers symptômes, est nécessaire pour optimiser les chances de survie du chat.

Heureusement un vaccin existe ! Il permet de limiter l’impact sanitaire de ce virus qui est très résistant en milieu extérieur. 

Catégories
Astuces félines

J’ai trouvé un chat, que faire ?

J’AI TROUVÉ UN CHAT, QUE FAIRE ?​

1. Enquêter

Assurez-vous qu’il s’agisse bien d’un chat errant. Renseignez-vous auprès du voisinage, revenez sur les lieux, de manière régulière, voir s’il est toujours là.

2. Vérifier son identité

Apportez-le chez un vétérinaire afin de vérifier s’il porte une puce électronique : c’est gratuit. Si c’est le cas, il appellera les propriétaires et vous mettra en contact. Dans le cas contraire, on explique tout au point suivant.

3. Alerter

Mettez des annonces sur les réseaux sociaux et vérifiez également qu’il ne soit pas déjà recherché. Le vétérinaire aura pris le signalement. Vous pouvez aussi mettre des affiches dans le quartier.

4. Sécuriser

Il faut ensuite le mettre en sécurité, soit dans un refuge ou une association, soit chez-vous, mais surtout ne pas le remettre dans la rue ! Si vous décidez de le garder, on vous explique la suite dans le dernier point

5. Protéger

Administrez-lui de bons antiparasitaires. Profitez-en pour le peser pendant qu’il est chez le vétérinaire. Il vous vendra des produits efficaces et adaptés. Si vous avez déjà des chats, surtout ne les mettez pas en contact et isolez-le dans une pièce et faire une quarantaine.